les salades

Salade d’Orzo (langues d’oiseaux) façon grecque

Il était temps que je te la sorte cette salade. Tu connais mon amour pour celles ci. Et apparemment c’est la canicule alors je la sors du placard avec des ingrédients de saison. Rien de bien sorcier, peut être la vinaigrette qui est un peu plus élaborée que d’habitude, le reste c’est l’enfance de l’art (expression désuète s’il en est ahah).

Evidemment chaque ingrédient est remplaçable par ce que tu préfères, il n’y a pas d’impératifs, c’est juste ce que nous aimons à la maison.

1 demi concombre

3 tomates

100 gr de crevettes crues (surgelées)

Des dés de fétâ

3 carottes

1 boîte de thon

1 botte d’asperges

400 gr d’orzo (langues d’oiseaux utilisées dans la chorba par exemple)

huile d’olive, piment paillettes, origan séché, ail haché

Faire revenir les crevettes dans un peu d’huile de coco (ou de ghee ou huile d’olive) avec le piment paillettes, l’ail haché, l’origan séché, un peu de sel et de poivre. Cuire une dizaine de minutes à feu moyen fort. Réserver.

Faire cuire les asperges à l’anglaise : Porter de l’eau à ébullition, la saler, jeter les asperges débarrassées de leur queue, les cuire durant 8 à 9 minutes. Disposer dans de l’eau glacée et égoutter sur du papier absorbant.

Faire cuire l’orzo comme vos pâtes, dans de l’eau salée frémissante, durant 12 minutes. Egoutter, passer sous l’eau froide. Disposer dans une grande assiette ou plat de présentation.

Couper les tomates en tranches. Le concombre lavé et épépiné en cubes.

Egoutter le thon.

Disposer tous les ingrédients sur l’orzo égoutté.

Pour la vinaigrette :

1 yaourt grec

le jus d’un citron

1 cuillère à soupe de tahiné (pâte de sésame qu’on utilise d’habitude dans le houmous)

1 poignée de menthe fraîche

1 poignée de basilic

1 cuillère à soupe de miel

1 demi verre d’huile d’olive

1/4 de verre de vinaigre

Sel, poivre

Tout passer au blender.

Autres

Poke Bowl simple

Le genre de plat complet qu’on mange assez fréquemment à la maison. De toute façon tout ce qui s’apparente de près ou de loin à une salade a mes faveurs depuis des années, comme tu peux le constater en cliquant sur l’onglet salade dans le menu du blog.

Pas de poisson cru pour moi, car je n’y porte pas spécialement d’affection, le délire sushi/maki très peu pour moi, mais ça marche tout aussi bien avec un poisson fumé comme ici, et pourquoi ne pas alterner avec du hareng fumé également.

  • 5 tranches de truite fumée bio
  • 400 gr de riz basmati
  • 1 avocat
  • Une quinzaine de radis rond
  • 4 carottes
  • Sauce soja
  • Sauce soja sucrée
  • Oignon déshydraté
  • Ciboulette
  • Huile de sésame
  • Vinaigre
  • Jus de citron
  • Huile d’olive
  • Graines de nigelle
  • Sel et poivre
Poke Bowl maison

Commencer par découper les tranches de poisson en cubes ou carrés, et les mettre dans un bol, ajouter la marinade suffisamment pour recouvrir votre quantité de poisson : jus de citron, huile de sésame ( avec parcimonie car très forte en goût), sauce soja sucrée et oignon déshydraté. Réserver.

Faire cuire le riz de la façon la plus simple qu’il soit : déposer 400 gr de riz rincé sous l’eau dans une cocotte, le recouvrir de 800 gr d’eau et d’une belle pincée de sel et laisser cuire 10 minutes à couvert.

Une fois le riz cuit, l’assaisonner encore chaud avec 2 cuillères à soupe de sauce soja, 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et de ciboulette hachée, une pincée de sel et du poivre. Laisser refroidir.

Découper vos légumes nettoyés, à votre goût. Ici j’ai lavé les carottes puis coupé en tronçons pour les passer au mixeur quelques secondes. Très pratique et permet de gagner du temps.

Je n’ai utilisé qu’un seul avocat pour 4, bien que j’essaie de m’assurer de la distance géographique réduite entre le lieu de production et mon lieu de résidence.

Les radis sont simplement coupés en rondelles fines.

Dans une assiette creuse, déposer un peu de riz assaisonné, vos légumes, le saumon et récupérer la marinade du poisson pour la mettre sur vos légumes en filet.

Saupoudrez de graines de nigelle. Et enjoy.!

Autres

3 raisons qui montrent l’importance de manger des produits de saison

On a tous des habitudes alimentaires acquises au fil des années, léguées par nos parents. Et je comprends que ce soit difficile de remettre tout cela en question. Mais en 2021, à moins de vivre dans une grotte ou d’avoir renoncer aux joies d’internet, ce qui en soit n’est pas une mauvaise chose, on sait et on connaît l’impact de notre consommation alimentaire sur l’environnement. Le but n’est pas de se forcer à adopter des comportements qui nous frustrent mais petit à petit, de faire des petits changements au quotidien pour améliorer sa santé et la santé de notre planète.

Salade d’hiver, endives, radis, brebis, knack végétarien, chia, œuf mollet

3 raisons pour lesquelles manger de saison ( et local si possible) sont bénéfiques pour toi et le monde qui t’entoure.

  • Une ratatouille en hiver ou une salade de concombres et tomates, ce n’est pas très raisonnable. Tu encourages la production de produits sous serre, remplis de produits chimiques. Sûrement pas le meilleur pour ta santé ? Essaie d’aller voir le magasin bio le plus proche de toi, et erre dans le rayon fruits et légumes pour élargir tes horizons gustatifs, et consommer des produits qui t’apportent les vitamines nécessaires au moment tu en as besoin.

  • Car oui, si cela pousse à un moment donné de l’année c’est que les choses sont bien faites. Les agrumes en hiver pour booster le système immunitaire, les pastèques, concombres et melon en été pour t’hydrater quand il fait chaud. N’est ce pas formidable ?

  • En insistant pour manger du poivron, des framboises et des courgettes fraîches en hiver, tu obliges des camions à venir de pays plus ensoleillés, qui font pousser ces légumes sous serre, avec de la main d’œuvre souvent sous payée et à faire des milliers de kilomètres, ce qui a forcément un impact sur l’empreinte carbone que tu généres. Si l’envie est trop forte et que tu veux te faire plaisir, pourquoi ne pas te rabattre sur leur copain surgelé ?

Alors prête à faire des efforts ?