Mon Petit Monde à Moi

Où je te parle d’un ennemi de la femme à l’origine de pleins de soucis : Les xénoestrogènes.









Tu as sûrement déjà entendu parlé via tes cours de biologie à l’école ou via des articles d’internet de l’oestrogène et de la progestérone. Les 2 sont utiles par exemple lors de la grossesse, à des proportions et timing bien précis, lors du développement du foetus.

Pour une bonne santé hormonale il faut que les 2 cohabitent en proportions équilibrées ce qui est de plus en plus rare de nos jours.

L’oestrogène qui nous intéresse aujourd’hui est l’hormone responsable de la régularisation des cycles menstruels, et a un impact sur la libido, l’humeur (en début de grossesse quand tu détestes ton mec et que tu as envie de tout casser : c’est elle la coupable).

Elle s’occupe également de faire grandir tes organes reproducteurs et la poitrine, et est une cause de fertilité, et de tout ce qui fait que tu es une bombe : tes cheveux, tes ongles,ta peau etc….

Les xénoestrogènes,eux, sont des imitateurs d’oestrogènes en quelque sorte, qui crée un déséquilibre hormonal en mimant l’effet des oestrogènes, et le démultiplie. Ils sont synthétiques et chimiques. Leur première source d’arrivée dans le corps sont les contraceptifs hormonaux. Mais aussi, dans l’eau du robinet (tu prends ta pilule, tu fais pipi, bim égout, traitement des eaux, et coucou dans l’eau de consommation), mais aussi dans la nourriture (à ne pas confondre avec les phytoestrogènes qui eux aussi imitent l’oestrogène , bien que naturels puisque provenant de plantes généralement, et qu’on utilise d’ailleurs positivement, a priori, sur des femmes en cours de ménopause,lorsque l’oestrogène disparaît progressivement et qui sont issues du soja par exemple, des graines de lin, des oléagineux…).

On retrouve également les xénoestrogènes dans le plastique et les produits de beauté et les pesticides. Autant te dire qu’à l’heure actuelle même les hommes sont impactés par cette prolifération de « faux » oestrogènes, ce qui a un impact sur leur fertilité.

Quand tu as trop d’oestrogènes dans le corps, ou assimilés comme, en général ton taux de progéterone lui est plutôt bas. Ce qui entraîne des soucis au niveau de tes règles (irrégularité, cycles super longs), de ton sommeil, des problèmes de dépression…

Ce sont également les xénoestrogènes qui sont à blâmer dans cette maladie qui existe de plus en plus : l’endométriose. Ils agissent comme des faux messagers et empêche le système reproductif de réagir comme il le devrait. S’en suit un élargissement de l’endomètre et des inflammations multiples.

Et surtout ils sont les premiers mis en cause dans les cas de cancers des organes reproducteurs et du sein.

Bref. Tu l’auras compris, ils sont à bannir de nos vies autant que faire se peut. En vivant comme on le fait actuellement uniquement comme des consommateurs désintéréssés de l’impact de nos choix sur notre santé et notre envrionnement, on ignore toutes ces choses. Que ce soit par flemme ou déni c’est gravissime. Alors que s’informer et mettre en pratique chacun à son niveau aurait des effets plus que positifs. D’ailleurs je n’ai pas peur de dire que 80% de mes patientes en consultation viennent avec des problèmes de santé qui ne sont le résultat que des ces fameux xénoestrogènes.

Alors comment faire pour s’en débarasser au maximum et rééquilibrer sa balance hormonale?

Prendre rdv avec moi évidemment ))) mais je te laisse quelques pistes en dessous :

  1. Buvez 1 litre et demi d’eau par jour minimum si possible ni du robinet directement ni en bouteille
  2. MARCHER (coucou mon précédent article sur objectif 4400 pas) pour éliminer le surplus d’oestrogènes et réguler ton taux d’insuline
  3. Manger des aliments complets et non transformés et bios évidemment pour éviter les produits chimiques, les pesticides, les emballages plastiques…
  4. Manger des légumes verts de type Brocolis, Kale, chou, qui te permettent de te détoxifier doucement et donc de te débarasser des tes petits ennemis
  5. Consommer des probiotiques ( ICI chez Léa Nature clic, ici chez rue des plantes clic, et ici chez la Fourche comme ça t’as le choix clic)
  6. Détendez vous, respirez, coloriez , lisez , bref limitez les sources de stress.
  7. Stoppez les crèmes chimiques sur votre peaun faites attention à ce que vous portez comme vêtements