Autres, Mon Petit Monde à Moi

Café ou pas café? Mythe et réalité…

Toute mon adolescence chez mes parents, après le repas du midi, le rituel c’était, les infos, un café et un carré de chocolat noir. J’aimais trop ce moment là. Aucun souci de tolérance au café. Avance rapide quelques années plus tard après avoir eu 4 enfants (5 maintenant mais je te parle d’avant), impossible de boire une seule tasse de café même allongé avec de l’eau, sans avoir des angoisses, mon côlon irritable qui se réveille et des insomnies. Atroce! J’ai donc arrêté d’en consommer à contre coeur, parce que je ne suis pas une accroc, mais j’aime bien une bonne tasse de café de temps en temps.

photo 2019

Puis j’ai commencé à remettre en question en profondeur la mécanique de mon métabolisme. Est ce que c’est parfait? Non il y a encore des couacs de temps en temps. MAIS je peux te dire qu’à bien des égards, le boulot que j’ai accompli les 6 derniers mois est payant à ce jour. J’ai toujours eu une alimentation qu’on appelle équilibrée. j’ai grandi dans une maison où on mangeait de TOUT. J’ai repris les grandes lignes, mais pendant de longues années à vivre dans une relation anxiogène, après avoir enchaîné de multiples grossesses et allaitements longs (ce qui est le cas actuellement avec bébé 5 ), et bien mon corps ne pardonnait plus aucun écart. Fatigue, dérèglement hormonal énorme, axiété, crises de spasmophilie. Bref la cata.

Alors oui devenir naturopathe m’a remise sur le droit chemin et surtout m’a poussé à reconsidérer ce qui semble healthy, mais qui ne l’est pas. Mais j’ai encore plus appris ces derniers mois, car je continue de me former dans mon métier en permanence (hein, je ne reste pas avec mes acquis de l’école avec un diplôme obtenu il y a 40 à l’école de médecine…hum), et vraiment si tu ne passes pas par un processus minutieux de la manière dont tu vis dans son intégralité, ton entourage, ton hygiène de vie etc etc, tu risques de trâiner de sacrées casserolles pendant longtemps. Et non, gober un cachet ou une tisane ne fera pas disparaître le problème. Tout comme se complémenter avec un organisme encrassé en continuant de vivre dans l’environnement qui te pollue.

hdr

Pour en revenir au café : si tu es accroc, que tu ne peux pas fonctionner le matin avant d’avoir bu ta tasse de café, que tu te traînes, qu’il ne faut surtout pas te parler, que tu es obligée d’en boire entre 3 et 7 tasses par jour pour tenir le coup, alors mauvaise nouvelle, ton métabolisme rame le cake. Si tu as besoin d’une source extérieure pour avoir de l’énergie, alors que ton corps est censé pouvoir en produire de lui même pour tenir le coup toute la journée, car le café n’est pas de l’essence, alors il faut peut être revoir tout ce que j’ai cité avant.

L’indicateur que ton métabolisme fonctionne bien : tu as faim au réveil et tu as une belle énergie!

Et là oui, si tu en bois un par jour, sans addiction, juste pour le plaisir et pas au motif que tu as de multiples coups de pompe, alors bingo, le café sera ton ami et un vrai booster de ton métabolisme également!

Le café ne doit JAMAIS se boire sur un estomac vide. Sinon ça impacte tes surrénales et ton taux de glycémie au réveil parce qu’il te permet d’utiliser le sucre plus rapidement.

Si tu as des intolérances comme j’en ai eu par le passé après avoir bu du café, alors évite d’en boire pendant quelques temps, ça veut peut être seulement dire que tes glandes surrénales sont épuisées (stress, alimentation…). Fais une cure de la boisson prévue à cet effet par exemple (clique ici pour la retrouver) et repars de zéro dans tous les aspects de ta vie. Ton corps a pris du temps, des années à s’affaiblir, tu peux bien lui consacrer quelques mois pour le remettre en bonne marche non?

hdr

Alors qu’est ce que tu dois corriger pour pouvoir profiter au maximum d’une bonne tasse de café sans effets secondaires et au contraire utiliser ses supers pouvoirs à ton avantage?

  • Tu as peu de réserves énergétiques (tu es épuisée, stressée)
  • Tu ne consommes pas assez de calories (stop le délire des 1200 calories par jour, tu dépenses plus en DORMANT!)

Alors tu dois te concentrer sur des choses là AVANT de réintroduire le café dans ta routine quotidienne. Et surtout même à ce moment là, t’assurer de consommer ton café après un apport de glucides de bonnes qualités juste avant pour t’éviter une chute de ton taux de sucre dans le sang, et créer une situation de stress, qui va résonner dans ton corps comme des angoisses, une baisse d’énergie etc…

Tout est cyclique dans la vie et il n’est jamais trop tard pour relancer son métabolisme, même à 70 ans.

Autres, Mon Petit Monde à Moi

La boisson pour soutenir tes surrénales (stress, insomnie…)

Surrénales, kézako?

Ce sont des glandes situées au dessus de tes reins qui sont en charge de produire des hormones comme le cortisol ou l’adrénaline. Tu as sûrement déjà entendu parler de l’adrénaline n’est ce pas? C’est l’hormone ou neurotransmetteur qui intervient quand tu as un rush de stress ou que tu te prépares à une activité physique intense. Bim elle arrive d’un coup mais repart aussi d’un coup. Quoiqu’il en soit elle et son pote le cortisol de permette de maintenir un certain équilibre interne pour t’assurer un bon métabolisme. Et oui encore lui. Je ne lâche pas l’affaire.

Du coup par les temps qui courrent, où l’on sait que le stress est devenu l’ennemi public numéro 1 de tout le genre humain, qu’il nous attaque de tous les côtés, dans la sphére professionnelle, familiale,économique ( capitalisme bonjour) et autres joyeusetés, tes glandes surrénales sont sur utilisées et du coup HS.

Tu vas te sentir envahi par la fatigue, du coup tu vas compenser en enchaînant les cafés dans la journée histoire d’être toujours plus productif,donc encore plus stressé,et le cercle vicieux ne stoppera qu’au moment où, ton système immunitaire affaibli par tout ce surmenage sera mis à plat par un quelconque virus qui passera près de toi et que tu t’écrouleras et sera forcée à t’allonger enfin.

Pire à force d’user ton petit corps, il va se retrouver en mode inflammatoire permanent et développer des maladies graves. Et ouais. Tu te rends compte.

Du coup si tu expérimentes ces symptômes récurrents :

  • Fatigue
  • Nervosité
  • Lassitude
  • Courbatures
  • Insomnie
  • Troubles digestifs
  • Tension basse
  • Vertiges

entre autres, alors cette boisson extra simple et super efficace est pour toi. Que ce soit de façon ponctuelle ou pour une petite cure quotidienne pendant quelques semaines, à boire entre 10h du matin et 14h quand tes glandes surrénales sont en mode veille, je te livre ses ingrédients extra simples :

-50 ml de jus d’orange pressé d’une orange fraîche (c’est la saison, sinon hors saison un jus bio sans sucre ajouté et non concentré clic) qui va t’apporter un coup de vitamine C

100 ml d’eau de coco que tu peux trouver ici sur le site de la fourche (je te laisse le site dans la colonne latérale droite) pour le côté potassium dont tu as besoin pour rééquilibrer ton aldostérone.

-1 belle pincée de sel (non raffiné type sel de Guérande ici aussi) pour le côté sodium essentiel au bon fonctionnement de ton corps

Alors c’est quant que tu testes et que tu vaincs cette fatigue permanente?