La saga des goûters·La saga des p'tits déjeuners·Les pains·Les recettes d'Amérique du Nord·Les sucrés

Monkey Bread (Brioche à partager caramélisée)

Je ressors cette recette que j’avais réalisé l’année dernière, parce que même si chez par chez nous on a encore 28°, (et non je n’habite pas en Californie, mais dans le Sud de la France,) et bien nous sommes en Automne, saison officielle du caramel, des épices, et du réconfort. Il est donc normal que je partage cette recette de brioche. Tiens, normal ai-je dit? Un des mots qui pour moi a tellement peu de sens. Normalité? Qu’est ce que c’est réellement? Si on suit la croyance populaire, la normalité consisterait pour un adulte à se fondre dans la masse, travailler ses 39 H par semaine gentiment, s’habiller de façon neutre,ne surtout pas laisser filtrer une quelconque croyance personnelle, que ce soit politique, religieuse, ou sociale. En bref normalité serait égale à quasi transparence. Dès que tu débordes de ces lignes imaginaires tracées dans l’inconscient collectif depuis l’enfance, alors tu es marginalisé, pointé du doigt, limite rebelle. La normalité pour moi n’est définie que par cette phrase : ma liberté s’arrête là où commence celle des autres. Cela laisse une marge considérable pour établir sa propre normalité, au sein de sa famille, de sa communauté, et se sentir bien dans ses baskets, parce que c’est quand même cela le but premier non? Être heureux dans la vie? Répondre à des impératifs de normalité va à l’encontre même de la liberté. Je me rends compte que plus le temps passe, alors que cela devrait être l’inverse, je ne m’assagis pas, dans mes opinions du moins. J’ai envie de dire si l’anti conformisme te rend heureux fonce Marcelline. Et si le conformisme te fait rêver Gérard, grand bien te fasse. Si ma façon de vivre, ma normalité ne te cause aucun tort, aucun désagrément alors tout le monde est content non?

monkey11

Monkey bread recette de Martha Stewart.

-180 ml de lait tiède
-50 gr de sucre
-25 gr de margarine
-1 sachet de levure en billes
-60 ml d’eau tiède+ pincée de sucre
-1 gros oeuf
-390 gr de farine
-3 gr de sel

monkey12

Mélanger dans le bol du mixeur le lait,le sucre,la margarine,et la levure qui aura gonfler préalablement dans l’eau chaude sucrée.
Ajouter l’oeuf puis la farine et le sel.Mixer pendant une dizaine de minutes.Quand la pâte est lisse,la disposer dans un bol beurré et la laisser lever pendant une heure trente.

 

La dégazer et la déposer sur un plan de travail fariné,et diviser la pâte en morceaux de 3 cm.Les rouler avec la paume de la main.

 

Faire fondre 113 grammes de beurre. Prendre 150 gr de vergeoise brune (ou tout autre sucre),et 2 cuill.à café de cannelle, et en disperser dans un moule déjà beurré la moitié,et tremper les boules de pâte dans le beurre,puis dans le sucre restant et les disposer dans le moule.

 

Laisser lever à nouveau environ 1h et cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 30 minutes.

 

Après la cuisson elle fait un glaçage que je n’estime pas indispensable vu que c’est déjà bien bien sucré.
Publicités
Chocolat·Cuisine pour les enfants·La saga des goûters·Les Cookies·Les recettes d'Amérique du Nord·Les sucrés·Mon Petit Monde à Moi

Smore’s {Biscuits,Pâte de marshmallow,Chocolat}

Pas vraiment une recette, mais un délire de saison.Plutôt pour becs très sucrés.

smores 5Parfait pour un goûter du week-end, quand la maman a juste envie de dire « y’a pas moyen aujourd’hui ». Quand j’entends les gens dire « les femmes au foyer ces grosses feignasses », j’ai envie de dire « pars en courant, galope galope, mon alter ego racaille risque de t’avaler tout cru ». Bon ok, moi c’est particulier, si tu veux en savoir plus tu n’as qu’à lire mon profil. Tout ça par choix que ce soit clair. Pas de plainte là dedans. Et oui j’ai le temps de t’écrire un article sur le blog visiblement. En même temps que ça bosse je te ferais dire. Tout ça pour dire quoi au final : pas feignasse, du tout. Double travail de parent, ok, double de l’amour des enfants aussi je l’avoue. Mais je n’en peux plus de ces légendes urbaines qui veut qu’on passe notre temps à siroter des cafés en papotant.

Smores 3 Nan. Oublie. C’est l’opposé. Alors quand arrive le week end je n’ai pas honte de le dire, à part le ménage, qui est au delà du besoin de vivre dans la propreté permanente, une thérapie vitale, ma meilleure amie c’est ma couette, des repas express, et surtout du rien à penser, parce que bizarrement ce qui consume le plus d’énergie parfois, ce n’est pas seulement les trucs physiques dedans et dehors, c’est surtout les pensées omniprésentes en rapport avec le budget, l’éducation des enfants, ma propre vie aussi et j’en passe, qui te donnent envie de trouver le bouton off, et rapidement. J’ai abusé dans les confessions là non? ))))

smores 6

Smore’s :

-Des petits beurres ( quantité à ajuster en fonction du nombre de personnes, deux smore’s par personne étant selon moi suffisant)

-de la pâte à tartiner de marshmallow (fluff) trouvée à Leclerc

smores 1

-des carrés de chocolat noir

smores 7

*Je te fais l’insulte de t’expliquer que sur un petit beurre tu mets un peu de fluff, et un carré de chocolat, tu fais griller ça sous ton grill de four pendant quelques minutes, et tu refermes façon sandwich, avec un autre petit beurre.smores 4

Chocolat·Cuisine pour les enfants·La saga des goûters·Les Basiques·Les recettes d'Amérique du Nord·Les Recettes Françaises·Les sucrés·Mon Petit Monde à Moi

Sundy Maison {Barre de Cornflakes au Chocolat}*Simple*

Cet article va replonger toute ma génération dans les méandres du passé. Accroche toi à tes bretelles Simone. Toi qui est né dans les années 80,qui fût un enfant des années 90,et qui a débuté ta vie d’adulte avec les euros, ne me dis pas que tu n’as jamais croqué dans un sundy. Sinon je te dénonce aux autorités en vigueur faut pas plaisanter quand même. C’est hallucinant la faculté qu’à l’être humain arrivé à un certain âge, de se dire « purée c’était quand même mieux quand j’étais gamin, c’est quoi cette génération de dégénérés ». Ce qui me manque le plus, où peut être ai-je toujours été un peu naïve, c’est l’innocence des enfants il y a une vingtaine d’années. Aujourd’hui à 12 ans ils connaissent quasi tout de la vie, enfin pas si tu es un des mes enfants, sois sûre que je veille à préserver ton coeur et ton âme d’enfant le plus longtemps possible. Si j’étais un power ranger, je serai le power ranger couleur rose mère poule. Je me souviens des sorties du mercredi, à pied, en vélo, avec les copains/copines,à aller dépenser 5 francs en bonbecs, jouer au foot, ou au basket. Pendant les vacances avec mon frère on se gavait de Club Dorothée, que je trouvais stupide d’ailleurs (allô Nicky Larson? Le collège foufoufou? quelle horreur!), de Donkey Kong. On jouait avec mes frères à la première console Nintendo, bien sûr la base, Tétris sur Game Boy, on a saigné les albums d’IAM (…), Forrest Gump était mon film préféré. Et bien sûr j’ai appris à regarder Friends en VOST pitié,ne plus jamais regarder une série doublée fut ma mission. L’avantage c’est que ça m’a permis de perfectionner mon anglais. Bon entre temps j’ai fait des choix de vie qui font qu’aujourd’hui je suis un peu déconnectée de toute cette pop culture, mais je sais maintenant qu’on ne définit pas sa personnalité en s’affiliant à des modes, des tendances, de la moutonisation de masse, THANK GOD! Alors même si j’achète des fidget spinner ( ça détend) aux enfants, que je sais malgré moi qui est Kim.K et que mon téléphone portable est scotché à moi comme tous les gens de cette génération déconcertante, je repense avec bonheur à mon enfance, pas avec nostalgie et tristesse, parce que chaque jour qui arrive contient une part de beauté et qu’il faut vivre dans le présent.

Recette originale extraite d’ici clic

Je tiens à préciser que personnellement je n’ai pas fait deux étapes,c’est à dire que j’ai mis le chocolat au fond du moule puis les céréales bien tassées au dessus c’était nickel,pas besoin de ressortir les céréales deux heures après et verser le chocolat.Faites comme vous voulez

collage sundy

Ingrédients (pour 6 barres)
Pour la barre

 

– 90 g de corn flakes
– 80 g de beurre
-40 gr de sucre glace ou en poudre
– 130 g de chocolat blanc
– 1 carré de chocolat au lait pour le style
– 2 grosses pincées de sel
Pour le dessous
– 80 g de chocolat noir
– 20 g de chocolat blanc (je n’ai utilisé que du noir et 150 gr)
*Pour la barre aux céréales (enfin surtout au beurre et au sucre…)
Faites fondre le beurre, le chocolat blanc et le carré de chocolat au lait au micro-onde ou au bain-marie.
*Mettez les corn flakes et le sel et le sucre dans un saladier et écrasez-les avec le dessous d’un verre par exemple (n’en faites pas de la poudre mais de tout petits bouts de pétales). Versez le mélange de beurre/chocolat sur les pétales de maïs et mélangez bien.
*Sur une feuille de papier sulfurisé, formez de jolis rectangles bien tassés, bien compacts (tapotez avec la lame d’un couteau).  Vous pouvez faire des séparations avec du papier sulfurisé plié pour que ce soit bien rectangulaire. Vous pouvez aussi utiliser des moules à financiers, de petits cerclages rectangulaires ou au pire faire des petits tas sur une plaque… Laissez prendre 2 heures au réfrigérateur. (NOTE DE l’auteur : j’ai utilisé des moules à muffins en silicone)
*Pour le dessous au chocolat
Faites fondre les chocolats au micro-onde ou au bain-marie. Retournez doucement les barres de céréales fraîchement durcies et badigeonnez le dessous et les bords avec ce chocolat fondu. Laissez prendre au frais une bonne heure.
sundy_13
Cheesecake·Chocolat·Cuisine pour les enfants·La saga des goûters·Les recettes du Maghreb & Moyen Orient·Les Recettes Françaises·Les sucrés

Entremet Express à la crème de Cacao

Pour changer du tiramisu et presque plus simple, je remercie Saf pour cette recette, qui a comblé de bonheur la maman, qui a réussi un gâteau express avec un beau visuel en un temps record, et le bonheur des 4 énergumènes qui partagent ma vie. 

gateau crème de chocolat 2

Je vous remercie ici pour les commentaires que vous laissez après mes recettes, ça me fait toujours un grand plaisir de les lire. Comme je suis une grande solitaire (solitaire solidaire je crois que ça pourrait être mon surnom), cette interaction c’est vraiment un rayon de soleil. Attention c’est une solitude voulue, choisie et assumée, va pas croire que je renifle dans mon kleenex. D’aussi loin que je me souvienne (mes parents lisant le blog pourront confirmer ))) j’ai toujours préféré la compagnie de mes bouquins et de ma chambre à celles des humains que je trouve si compliqués, si stratégiques, toujours dans la demande mais jamais dans le don, c’est fatiguant d’être humain encore plus ces dernières années je trouve. Alors je me rends compte qu’à force de me protéger du mal, je passe sûrement à côte de belles choses, mais si je veux garder mon coeur intact à un moment donné, faut le mettre sous un socle de verre non?

gâteau crème chocolat 3

Les gens ont toujours quelque chose à commenter sur ce que tu dis, ce que tu fais,ce que tu penses, mais je pense qu’il faut apprendre d’abord à s’aimer, s’accepter, bosser sur soi avant de se soumettre aux autres, sinon on perd un bout de soi, on change pour les gens et pas parce qu’on en a envie. Je déteste sentir qu’on souffle dans mon cou, la pression de satisfaire autrui en me mettant de côté même si je m’aperçois en tapant ces mots que je le fais beaucoup. Mais je me dis que les gens qui voudront vraiment me connaître viendront me chercher, me découvrir, me poseront des questions sur moi, au lieu de toujours parler d’eux, si tel est leur souhait non? Comme les gentilles personnes qui suivent ce blog, ils ne sont pas forcés, ils viennent parce qu’ils se retrouvent soit dans les mots, soit dans les recettes.

Et là je ne te force pas non plus à faire ce gâteau,mais quand même je te le recommande fortement.

Gâteau crème choco 1

-250 gr de spéculoos pour moi mais petits beurres ou encore oréos sont les bienvenus

– 60gr maizena
– 60gr cacao non sucré (type van houten ou idéal au Maroc)
– 1litre de lait
– 120gr de sucre

*Préparer la crème. Dans une casserole à froid déposer tous les ingrédients et fouetter. Porter la préparation à ébullition et remuer sans cesser avec le fouet jusque ça épaississe environ 7/8 minutes de cuisson.

*Dans un plat de votre choix rectangulaire, déposer une couche de biscuits,puis recouvrir d’une couche de crème CHAUDE et ainsi de suite jusqu’à épuisement des ingrédients.

*Laisser prendre au frigo pendant deux heures minimum.gâteau crème chocolat 4

Cuisine pour les enfants·La saga des p'tits déjeuners·Les recettes d'Amérique du Nord·Les sucrés·végétarien

Beurre de cacahuète Maison (Rapide et Simple)

 Ce n’est pas vraiment une recette que je propose aujourd’hui plutôt une alternative économique aux kiffeurs de beurre de cacahuète. Sachant que tu peux l’utiliser en tartine évidente avec de la confiture comme le veut la tradition nord américaine, mais aussi dans des cookies, dans des brownies, ou encore dans ma fameuse vinaigrette thaï pour tremper rouleau de printemps ou accommoder les salades.

beurre cachuètes 4

Une recette simple pour rappeler à ce monde si compliqué que le bonheur se cache parfois derrière la facilité. Souvent. Tout le temps? Ça fait tellement bête et infantile de dire des choses pareilles, soyons tout bons, soyons tous simples. J’entends déjà les réponses, oh arrête de faire ton innocente, ou ne sois pas une enfant tu sais très bien que tout n’est pas blanc ou noir. Je le sais. Plus qu’on ne l’imagine. Mais malgré les épreuves qui poussent à se renfrogner,à détester le monde entier, à faire des raccourcis et blâmer tout un groupe de personnes pour les erreurs de quelques uns, on doit chercher en nous la force de pardonner, de passer à autre chose. Il est impossible d’avancer, de voir la beauté, si on n’oublie pas le passé, les douleurs, les blessures. Savoir trouver des excuses aux gens, ou même simplement décider que rien n’est un échec, mais que tout est une leçon. On peut être blessé, supporter, en vouloir aux gens, mais on n’atteint la paix intérieure  que le jour où l’on réalise qu’on est pas éternel, ni les autres,, qu’il vaut mieux vivre avec la conscience tranquille et apaisée, qu’on ne peut revenir en arrière pour corriger le passé . Par contre comme dit un proverbe tunisien : Si ton ami est de miel, ne le mange pas tout entier. 

beurre cacahuètes 1

Pour un pot de beurre de cacahuète

-200 gr de cacahuètes grillées non salées

-1 cuil.à café de sucre (complet pour moi)

-1/2 cuill.à café de sel

-2 ou 3 gouttes d’huile neutre

beurre cacahuètes 3

  • Pour ma part je fais réchauffer les cacahuètes dans une poêle à sec pour faire sortir l’huile qu’elles renferment naturellement pour obtenir un beurre plus souple mais vu qu’elles sont déjà grillées vous pouvez vous passer de cette étape.
  • Dans le bol du mixeur déposer cacahuètes, sel et sucre et mixer pendant 10 à 15 minutes, en laissant le robot se reposer de temps en temps. Avec la force centrifuge, les cacahuètes vont d’abord s’émietter, puis devenir compacte puis former une sorte de pâte.
  • Détendre cette pâte avec quelques gouttes d’huile en continuant de mixer.
  • C’est fini vous pouvez mettre dans un contenant. Ici en deux jours trois max, c’est fini donc je ne me pose pas la question de conservation à long terme.beurre cacahuètes 2
Cuisine pour les enfants·La saga des goûters·Les recettes d'Amérique du Nord·Les sucrés·Mon Petit Monde à Moi

Sticky Toffee Pudding { Dattes & Caramel}

 Je ne mange plus beaucoup de sucres, et quand je fais de la pâtisserie, pas très élaborée certes, c’est vraiment pour les enfants. Et celui là c’est un gâteau bien riche, et vraiment fait pour les becs sucrés. C’est drôle comme la nourriture est imprégnée en nous comme source de réconfort, sûrement une sorte de mécanisme acquis quand nous étions nourrisson où la mère était symbole de nourriture et réconfort à la fois. Il faut manger pour avoir assez de force pour faire ce que l’on a à faire certes, et ce côté sacré de la nourriture pansement devrait ne pas être, mais pour ma part cuisiner, voir les enfants, les proches ressentir du bonheur en mangeant mes préparations c’est un vecteur supplémentaire d’amour, une façon de câliner l’intérieur de l’âme, de partager un bout de moi, de contenter l’autre, et de nourrir mon âme aussi d’une certaine façon.

sticky toffee pudding 3

Apparemment en psychanalyse on parle du syndrome de mère nourricière. Avéré ou non, je pense qu’il m’a été transmis par ma mère, qui le tient elle même de sa mère, vous savez la peur de ne jamais avoir assez pour les invités, de se cloisonner dans la cuisine pendant des heures avec interdiction pour les enfants ne serait-ce que de penser à respirer dans la dite cuisine (bon je suis un peu plus flexible à ce niveau là, mais pas trop). L’importance de recevoir le convive ou la famille avec des bons petits plats. Je me souviens des effluves qui émanaient de la cuisine de mamie quand on allait la voir, cette odeur de persillade qui enveloppait nos narines, et l’air de la maison, le plaisir que j’avais en découvrant dans le frigo des ogorki, ces cornichons polonais préparés par mon grand père, ou quand parfois on découvrait du plaçek, cette brioche polonaise avec le sucre perlé qui tombait de toutes parts. Des souvenirs liés aux odeurs, aux saveurs j’en ai plein. D’ailleurs je suis capable de me rappeler d’un moment en fonction de ce qu’il y avait sur la table ce jour là.

sticky toffee pudding 2

Je partage avec vous cette recette de Martha Stewart, qu’on ne présente plus de l’autre côté de l’Atlantique : 

-225 gr de dattes dénoyautées

-175 ml de café fraîchement préparé (ou eau bouillie,ou lait,ou thé…)

-150 gr de farine

                   -2 oeufs

-1 cuill.à café de levure chimique

-100 gr de beurre mou

-1 cuill.à café de sel

-80 de sucre (complet pour moi)

-quelques gouttes de vanille liquide

Pour la sauce : 

-50 gr de beurre

-20 cl de crème liquide

-150 gr de sucre (complet pour moi)

  • Faire tremper les dattes dans le café brûlant pendant 15 minutes. Egoutter.
  • Dans le mixeur battre le beurre mou et le sucre pendant quelques minutes, et ajouter les oeufs un par un.
  • Tamiser farine,sel,levure ensemble et alterner dans le mixeur ses ingrédients, et les dattes.
  • Transférer la pâte obtenue dans un plat beurré et fariné,et enfourné à four préchauffé à 180°pendant 25 minutes.
  • Pendant ce temps préparer le caramel ; dans une casserole faire fondre le sucre et le beurre (vous pouvez ajouter du sel),ajouter la crême et faire bouillir pendant une dizaine de minutes en remuant sans cesse (sinon ça déborde/ça crâme).
  • A la fin de la cuisson du gâteau, faire des petits trous (j’ai utilisé le bout de ma cuillère en bois) et verser le caramel chaud par dessus, gardez en un peu pour le service. Laisser le gâteau refroidir à température ambiante.sticky toffee pudding 4

 

Brownies·Chocolat·Cuisine pour les enfants·La saga des goûters·Les Cookies,Brownies,Cheesecake·Les recettes du Maghreb & Moyen Orient·Les Recettes Françaises·Les sucrés

Cake Marocain facile et gourmand

Oui, je sais j’avais dit ou sous entendu que comme j’avais retrouvé mon blog je posterai plus, et je te promets tous les jours je me dis que je vais venir par ici. Bon c’est chose faite. J’avais en tête plein de sujets à aborder ici, puis mon humeur du moment étant un peu, comment te dire, pas au maximum de la montagne, mais pas non plus au ras des pâquerettes hein, mais pas non plus en haut de la tour Eiffel. Voilà si tu as compris mon charabia, tu as le droit à toute ma considération. Non mais ça ne vous arrive pas parfois, de vous sentir seul alors que vos journées sont pourtant très remplies? D’avoir envie de parler, mais de vous taire à la fois? D’être entourée de bras amicaux, et à la fois de fuir tout contact avec la société? Si un psy passe par là il dira sûrement :  » et sinon la schizophrénie ça va? », mais vraiment c’est un sentiment étrange, qui vient et qui repart. Sûrement le changement de saison, certains trucs contrariant de la vie d’adulte qui font que malgré toute la positivité dont j’essaie de faire preuve au quotidien finissent par t’atteindre.

cake marocain 3

Cake marocain donc. Pourquoi cake marocain? Je n’en sais rien ma bonne dame. Il m’a été présenté sur un groupe de cuisine sous ce nom par des supers héroïnes des fourneaux, je n’ai pas questionné, j’ai juste fait, et j’ai bien fait de faire.

Cake marocain 1

Dans un saladier:

*1 verre de cacao amer+ 1 verre et demi de sucre+ 1 verre d huile+1 verre de lait. On mélange bien bien.

*Puis on prélève un verre de ce mélange et on le garde de côté.

*Ensuite on ajoute 4 oeufs dans la préparation et on mélange puis 5 cuill.à soupe de farine et 1 sachet levure chimique. On mélange bien et on met dans un moule beurré fariné.

Cuisson 20 min à 160° dans un four préchauffé en surveillant  A  la sortie du four faire des trous avec un cure dents ou pique à brochettes (ou fourchette) verser la sauce qu’on avait mis de côté et décorer à sa guise.

cake marocain 2

NOTE DE L’AUTEUR : Je vous ai donné la recette telle qu’on me l’a donnée. Pour ma part j’ai utilisé du sucre glace que je trouve plus adapté surtout pour le glaçage post cuisson. J’ai ajouté de la vanille liquide et une belle pincée de sel dans la pâte à gâteau qui rehausse le goût du cacao. Verdict : EXCELLENT!

cake marocain 4