Cuisine pour les enfants·les recettes asiatiques·Les recettes d'Amérique du Nord·Les Salés·les sandwiches

Burgers 100% maison à tendance Asiatique

burger asiatique 2Pendant que le repas cuit je me dépêche vite vite pour te poster une recette faite il y a déjà quelques jours. Je n’ai pas le temps en ce moment de rien, mon cerveau en journée ne désemplit pas de TOUT ce qu’il faut faire. 4 enfants scolarisés à domicile ça demande beaucoup de concentration, d’organisation et d’anticipation surtout quand on doit préparer la fameuse inspection académique annuelle. Plus tous les à côtés administratifs, santé, financiers, domestiques, en ce moment autant dire que la finger food est la bienvenue. Mais finger food maison tout de même hein.

Pour le pain que je rêvais de tester depuis fort longtemps et qui contient de la purée de pomme de terre et qui est avec certitude le pain le plus moëlleux testé à ce jour, je suis allée chercher la recette chez Hervé cuisine ici (clic)

burger asiatique 3

 

  • 350 g de farine
  • 1 oeuf
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 125 ml d’eau tiède
  • 100 g de purée de pomme de terre (éplucher les pommes de terre, faire bouillir et écraser)
  • 40 g de beurre
  • 50 g de sucre
  • 1/2 c. à café de sel
  • lait

*Faire gonfler la levure avec un peu d’eau tiède prélevée du total et le sucre. Laisser reposer 10 minutes.

*Ajouter la farine,le sel et commencer à pétrir. Incorporer l’oeuf,la purée de pomme de terre,et terminer par le beurre en morceaux.

*Laisser lever une heure trente à couvert sous un torchon humide.

*Quand la pâte a levé la dégazer pour chasser l’air, l’étaler sur un plan fariné avec un rouleau à pâtisserie lui même fariné, sur une épaisseur d’environ 2 à 3 cm. Découper des cercles de pâte à l’aide d’un verre ou d’un emporte pièce.

*Laisser lever à nouveau pendant 30 minutes à couvert.

*Dorer les pains en fouettant un jaune d’oeuf et un peu de lait, saupoudrer des graines de votre choix, et enfourner dans un four préchauffé à 180° pendant une quinzaine de minutes (cela varie en fonction de la grosseur de vos pains).

Pour la garniture : escalopes taillées en lamelles, marinées dans du curry sel poivre et huile pendant quelques heures, puis panées dans de la farine épicée, puis trempées dans de l’oeuf battu et de la chapelure elle aussi assaisonnée. Cuire pendant environ cinq minutes sur chaque face.

Pour accompagner j’ai fait une salade de chou rouge assaisonnée avec de la sauce soja sucrée de la coriandre hachée sel poivre huile et vinaigre.

burger asiatique 1

 

 

Publicités
Chocolat·Cuisine pour les enfants·La saga des goûters·Les recettes d'Amérique du Nord·Les sucrés·Mon Petit Monde à Moi·végétarien

Fudge Chocolat Noisettes et Gaufrettes (express)

Petite gourmandise avant de vous laisser pendant une quinzaine de jours, et non je ne pars pas au ski ni vers une destination exotique, l’opposé. Je fais un petit coucou à ma famille que j’aime, mes parents qui sont un pilier dans ma vie (mais bon j’ai déjà fait pleuré dans les chaumières avec mon article salade de pomme de terre il y a quelques temps, on ne va pas recommencer), mes enfants qui sont investis dans ce blog, non seulement pour le côté dégustation, mais ils aident pour les photos,et lisent après les articles, le reste de ma famille qui me lit aussi parfois pour rester connectés à distance, toutes mes soeurs d’adoption qui me connaissent depuis parfois 15 ans (hein L….boubou si tu passes par là j’attends un signe) ou que j’ai rencontré au fil de ma route par ci et par là, des lectrices qui me laissent très souvent un petit commentaire amical.

fudge noisettes gaufrettes 2

 

Ce blog existe depuis quelques temps pour moi, pour vous, pour nous, et au delà des épreuves de la vie, des gens mauvais, tordus (schyzo parfois aussi un peu comme des chocolats beaux dehors et moisis dedans), des situations compliquées bref de la vie quoi. Merci à vous.

fudge noisettes gaufrettes 1

Fudge noisettes et gaufrettes (sur une idée trouvée ici (clic))

  • Une boîte de lait concentré sucré (397 gr)
  • 1 tablette de chocolat noir (200 gr)
  • une vingtaine de noisettes entières
  • des gaufrettes au chocolat (celles de LU pour moi mais n’importe laquelle fonctionne)

fudge noisettes gaufrettes 3

*Huiler ou déposer du papier sulfurisé dans un plat (type gratin).

*Dans une casserole anti adhésive, sur feu doux (ne mettez pas sur feu fort ça va dessécher le chocolat) déposer le lait concentré sucré puis quand il est chaud, ajouter le chocolat cassé en morceaux et mélanger pendant une dizaine de minutes sans vous arrêter afin que la préparation épaississe un peu. Ajouter les noisettes entières et les gaufrettes coupées en bouts (pas émiettées).

*Laisser prendre au frais dans l’idéal un nuit et minimum trois heures et découper à l’aide d’un couteau en petit bout.fudge noisettes gaufrettes 4

 

Chocolat·Cuisine pour les enfants·La saga des goûters·Les recettes d'Amérique du Nord·Les sucrés

Cupcakes Trianon

Retour à une recette pour cet article. Ma pâtisserie de la semaine, parce que c’est littéralement ce qui se passe depuis plusieurs mois, je ne pâtisse qu’une ou deux fois par semaine, et là j’avoue que j’ai pris un malin plaisir et à cuisiner et à photographier, tout simplement parce que j’ai pris mon temps, en commençant la veille, même si cette recette se réalise fort rapidement. Je souhaitais un décor épuré, blanc, léger, apaisant.cupcakes trianon 1

N’hésitez pas à partager le lien de mon blog ou mes recettes autour de vous, j’ai définitivement renoncé au seul réseau social que j’avais et  qui était relié à mon blog pour la parution d’articles, j’ai nommé Twitter, je ne me retrouve décidément pas dans ces outils sociaux, fort utiles certes comme simple outil de publicité mais chronophage, désinhibant tous les pires défauts humains, l’envie, la jalousie, le voyeurisme, l’apparence, le vice, le mensonge, le racisme liste non exhaustive.  Le nombre de tarés au centimètre carré sur ces plateformes est effrayant. Ici je vous « connais » et on me connaît, j’ai ma famille, parents et enfants qui m’y lisent, mes amies, et d’autres fidèles lecteurs et ça me va. Je manque peut être de courage et de recul vis à vis de ces relations humaines virtuelles biaisées et peut être que d’ici peu je changerai d’avis, en attendant vous pouvez de votre côté, partager les recettes que vous aimez avec les gens que vous aimez en les ramenant par ici.

cupcakes trianon 3

Pour les muffins (génoise) : 

  • 4 oeufs
  • 120 gr de sucre complet
  • 100 gr de farine
  • 1 cuill.à soupe d’huile
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • quelques gouttes d’extrait de vanille

* Fouetter les oeufs et les sucres et la vanille (au bain marie ou pas)jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Ajouter l’huile et fouetter à nouveau. Ajouter la farine le sel et la levure tamisés,et fouetter rapidement à nouveau.

*Déposer dans des moules à muffins huiler ou avec caissettes de la pâte (environ la moitié du moule) et enfourner à four préchauffé à 180° pendant 20 minutes.

cupcakes trianon 4

Pour la ganache montée au praliné : 

  • 25 cl de crème liquide à 30%
  • 125 gr de mascarpone
  • 3 cuill.à soupe de sucre glace
  • 1 tablette de pralinoise (ou équivalent)

*Faire chauffer la crème puis ajouter la pralinoise. Couper le feu et laisser le chocolat fondre doucement.

*Quand la crème est entièrement refroidie la mettre dans le bol du robot et fouetter pour monter en chantilly. Quand elle commence à prendre, ajouter alternativement un peu de sucre glace un peu de mascarpone jusqu’à obtention d’une mousse ferme mais légère. Réservez au frigo.

cupcakes trianon 5

Pour le croustillant pralin :

  • 200 gr de chocolat noir
  • 10 crêpes gavottes (dentelles)
  • 80 de pralin

*Faire fondre le chocolat au bain marie et ajouter le pralin et les gavottes émiettées. Réservez.

Pour le montage : 

Quand les muffins ont refroidi à l’aide d’un couteau tailler un cercle au centre du muffin pour obtenir un creux dans lequel vous glisser un peu de croustillant pralin. A l’aide d’une poche à douille dresser la ganache montée sur le dessus. Décorez à votre guise.

cupcakes trianon 6

La saga des goûters·La saga des p'tits déjeuners·Les pains·Les recettes d'Amérique du Nord·Les sucrés

Monkey Bread (Brioche à partager caramélisée)

Je ressors cette recette que j’avais réalisé l’année dernière, parce que même si chez par chez nous on a encore 28°, (et non je n’habite pas en Californie, mais dans le Sud de la France,) et bien nous sommes en Automne, saison officielle du caramel, des épices, et du réconfort. Il est donc normal que je partage cette recette de brioche. Tiens, normal ai-je dit? Un des mots qui pour moi a tellement peu de sens. Normalité? Qu’est ce que c’est réellement? Si on suit la croyance populaire, la normalité consisterait pour un adulte à se fondre dans la masse, travailler ses 39 H par semaine gentiment, s’habiller de façon neutre,ne surtout pas laisser filtrer une quelconque croyance personnelle, que ce soit politique, religieuse, ou sociale. En bref normalité serait égale à quasi transparence. Dès que tu débordes de ces lignes imaginaires tracées dans l’inconscient collectif depuis l’enfance, alors tu es marginalisé, pointé du doigt, limite rebelle. La normalité pour moi n’est définie que par cette phrase : ma liberté s’arrête là où commence celle des autres. Cela laisse une marge considérable pour établir sa propre normalité, au sein de sa famille, de sa communauté, et se sentir bien dans ses baskets, parce que c’est quand même cela le but premier non? Être heureux dans la vie? Répondre à des impératifs de normalité va à l’encontre même de la liberté. Je me rends compte que plus le temps passe, alors que cela devrait être l’inverse, je ne m’assagis pas, dans mes opinions du moins. J’ai envie de dire si l’anti conformisme te rend heureux fonce Marcelline. Et si le conformisme te fait rêver Gérard, grand bien te fasse. Si ma façon de vivre, ma normalité ne te cause aucun tort, aucun désagrément alors tout le monde est content non?

monkey11

Monkey bread recette de Martha Stewart.

-180 ml de lait tiède
-50 gr de sucre
-25 gr de margarine
-1 sachet de levure en billes
-60 ml d’eau tiède+ pincée de sucre
-1 gros oeuf
-390 gr de farine
-3 gr de sel

monkey12

Mélanger dans le bol du mixeur le lait,le sucre,la margarine,et la levure qui aura gonfler préalablement dans l’eau chaude sucrée.
Ajouter l’oeuf puis la farine et le sel.Mixer pendant une dizaine de minutes.Quand la pâte est lisse,la disposer dans un bol beurré et la laisser lever pendant une heure trente.

 

La dégazer et la déposer sur un plan de travail fariné,et diviser la pâte en morceaux de 3 cm.Les rouler avec la paume de la main.

 

Faire fondre 113 grammes de beurre. Prendre 150 gr de vergeoise brune (ou tout autre sucre),et 2 cuill.à café de cannelle, et en disperser dans un moule déjà beurré la moitié,et tremper les boules de pâte dans le beurre,puis dans le sucre restant et les disposer dans le moule.

 

Laisser lever à nouveau environ 1h et cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 30 minutes.

 

Après la cuisson elle fait un glaçage que je n’estime pas indispensable vu que c’est déjà bien bien sucré.
Les Basiques·Les recettes d'Amérique du Nord·les salades·Les Salés·Mon Petit Monde à Moi

Salade Caesar {Version Classique}

Je cherche l’inspiration pour accompagner ce billet du jour, qui comporte encore une fois une recette des plus simples. Et puis, je me rends compte que parfois, les mots ne viennent pas, parce que parler parfois devient aussi fatiguant que de vivre ce qu’on vit, comme revivre une deuxième fois ce qu’on a déjà vécu. Décortiquer, analyser, ou fuir et ignorer? Je suis persuadée que se confronter à ses difficultés, à ses épreuves les embrasser, les communiquer quand on le peut, c’est bien évidemment la solution pour un esprit apaisé, reposé. Mais parfois la politique de l’autruche, permet d’enclencher le bouton off, histoire de reporter à plus tard cette confrontation intérieure. Se leurrer quelques instants de la perfection de son existence, retrouver le repos de l’esprit, et l’insouciance de l’enfance.salade caesar 3

Être miséricordieux envers soi même et s’autoriser à dire stop l’espace d’un instant, de quelques heures, déconnecter, laisser aller. On vit dans un monde qui va tellement vite, dans un monde un peu fou, ce monde où on est à la fois si proche virtuellement, et si éloigné dans la vie réelle, ce monde si rempli d’apparences, de paraître, où l’on masque la laideur de nos actes, la laideur de nos coeurs, derrière des choses matérielles. Prenons donc ce temps de pause, pour oublier l’espace d’un instant qui nous paraissons être, et être qui nous sommes.

salade caesar 5

Salade Caesar : 

Pour >5 personnes

-1 salade Romaine

-des croûtons de pain maison ou du commerce (maison : il suffit de prendre du pain un peu sec, le tailler en carrés, sel,poivre,huile d’olive, et au four pendant 5 minutes position grill)

-5 oeufs

Pour la vinaigrette (qui fait de cette salade ce qu’elle est)

-60 gr d’anchois à l’huile (pas au sel!)

-30 gr de parmesan râpé

-1 citron

-1 gousse d’ail

-1 cuill.à soupe de moutarde

-huile d’olive au goût pour émulsionner la vinaigrette

*Faire cuire les oeufs pendant 8/9 minutes, départ à eau froide le temps de cuisson démarre après l’ébullition. Les refroidir sous l’eau froide et écaler.

*Découper, laver et sécher la salade.

salade caesar 1

*Préparer vos croûtons si vous les faites maison (cf plus haut). Les ajouter à la salade dans un plat.

*Déposer tous les ingrédients de la vinaigrette dans le mixeur,et terminer par l’huile en filet tout en mixant.

salade caesar 2

*Dresser la salade, déposer un oeuf par dessus.

salade caesar 4

Chocolat·Cuisine pour les enfants·La saga des goûters·Les Cookies·Les recettes d'Amérique du Nord·Les sucrés·Mon Petit Monde à Moi

Smore’s {Biscuits,Pâte de marshmallow,Chocolat}

Pas vraiment une recette, mais un délire de saison.Plutôt pour becs très sucrés.

smores 5Parfait pour un goûter du week-end, quand la maman a juste envie de dire « y’a pas moyen aujourd’hui ». Quand j’entends les gens dire « les femmes au foyer ces grosses feignasses », j’ai envie de dire « pars en courant, galope galope, mon alter ego racaille risque de t’avaler tout cru ». Bon ok, moi c’est particulier, si tu veux en savoir plus tu n’as qu’à lire mon profil. Tout ça par choix que ce soit clair. Pas de plainte là dedans. Et oui j’ai le temps de t’écrire un article sur le blog visiblement. En même temps que ça bosse je te ferais dire. Tout ça pour dire quoi au final : pas feignasse, du tout. Double travail de parent, ok, double de l’amour des enfants aussi je l’avoue. Mais je n’en peux plus de ces légendes urbaines qui veut qu’on passe notre temps à siroter des cafés en papotant.

Smores 3 Nan. Oublie. C’est l’opposé. Alors quand arrive le week end je n’ai pas honte de le dire, à part le ménage, qui est au delà du besoin de vivre dans la propreté permanente, une thérapie vitale, ma meilleure amie c’est ma couette, des repas express, et surtout du rien à penser, parce que bizarrement ce qui consume le plus d’énergie parfois, ce n’est pas seulement les trucs physiques dedans et dehors, c’est surtout les pensées omniprésentes en rapport avec le budget, l’éducation des enfants, ma propre vie aussi et j’en passe, qui te donnent envie de trouver le bouton off, et rapidement. J’ai abusé dans les confessions là non? ))))

smores 6

Smore’s :

-Des petits beurres ( quantité à ajuster en fonction du nombre de personnes, deux smore’s par personne étant selon moi suffisant)

-de la pâte à tartiner de marshmallow (fluff) trouvée à Leclerc

smores 1

-des carrés de chocolat noir

smores 7

*Je te fais l’insulte de t’expliquer que sur un petit beurre tu mets un peu de fluff, et un carré de chocolat, tu fais griller ça sous ton grill de four pendant quelques minutes, et tu refermes façon sandwich, avec un autre petit beurre.smores 4

Chocolat·Cuisine pour les enfants·La saga des goûters·Les Basiques·Les recettes d'Amérique du Nord·Les Recettes Françaises·Les sucrés·Mon Petit Monde à Moi

Sundy Maison {Barre de Cornflakes au Chocolat}*Simple*

Cet article va replonger toute ma génération dans les méandres du passé. Accroche toi à tes bretelles Simone. Toi qui est né dans les années 80,qui fût un enfant des années 90,et qui a débuté ta vie d’adulte avec les euros, ne me dis pas que tu n’as jamais croqué dans un sundy. Sinon je te dénonce aux autorités en vigueur faut pas plaisanter quand même. C’est hallucinant la faculté qu’à l’être humain arrivé à un certain âge, de se dire « purée c’était quand même mieux quand j’étais gamin, c’est quoi cette génération de dégénérés ». Ce qui me manque le plus, où peut être ai-je toujours été un peu naïve, c’est l’innocence des enfants il y a une vingtaine d’années. Aujourd’hui à 12 ans ils connaissent quasi tout de la vie, enfin pas si tu es un des mes enfants, sois sûre que je veille à préserver ton coeur et ton âme d’enfant le plus longtemps possible. Si j’étais un power ranger, je serai le power ranger couleur rose mère poule. Je me souviens des sorties du mercredi, à pied, en vélo, avec les copains/copines,à aller dépenser 5 francs en bonbecs, jouer au foot, ou au basket. Pendant les vacances avec mon frère on se gavait de Club Dorothée, que je trouvais stupide d’ailleurs (allô Nicky Larson? Le collège foufoufou? quelle horreur!), de Donkey Kong. On jouait avec mes frères à la première console Nintendo, bien sûr la base, Tétris sur Game Boy, on a saigné les albums d’IAM (…), Forrest Gump était mon film préféré. Et bien sûr j’ai appris à regarder Friends en VOST pitié,ne plus jamais regarder une série doublée fut ma mission. L’avantage c’est que ça m’a permis de perfectionner mon anglais. Bon entre temps j’ai fait des choix de vie qui font qu’aujourd’hui je suis un peu déconnectée de toute cette pop culture, mais je sais maintenant qu’on ne définit pas sa personnalité en s’affiliant à des modes, des tendances, de la moutonisation de masse, THANK GOD! Alors même si j’achète des fidget spinner ( ça détend) aux enfants, que je sais malgré moi qui est Kim.K et que mon téléphone portable est scotché à moi comme tous les gens de cette génération déconcertante, je repense avec bonheur à mon enfance, pas avec nostalgie et tristesse, parce que chaque jour qui arrive contient une part de beauté et qu’il faut vivre dans le présent.

Recette originale extraite d’ici clic

Je tiens à préciser que personnellement je n’ai pas fait deux étapes,c’est à dire que j’ai mis le chocolat au fond du moule puis les céréales bien tassées au dessus c’était nickel,pas besoin de ressortir les céréales deux heures après et verser le chocolat.Faites comme vous voulez

collage sundy

Ingrédients (pour 6 barres)
Pour la barre

 

– 90 g de corn flakes
– 80 g de beurre
-40 gr de sucre glace ou en poudre
– 130 g de chocolat blanc
– 1 carré de chocolat au lait pour le style
– 2 grosses pincées de sel
Pour le dessous
– 80 g de chocolat noir
– 20 g de chocolat blanc (je n’ai utilisé que du noir et 150 gr)
*Pour la barre aux céréales (enfin surtout au beurre et au sucre…)
Faites fondre le beurre, le chocolat blanc et le carré de chocolat au lait au micro-onde ou au bain-marie.
*Mettez les corn flakes et le sel et le sucre dans un saladier et écrasez-les avec le dessous d’un verre par exemple (n’en faites pas de la poudre mais de tout petits bouts de pétales). Versez le mélange de beurre/chocolat sur les pétales de maïs et mélangez bien.
*Sur une feuille de papier sulfurisé, formez de jolis rectangles bien tassés, bien compacts (tapotez avec la lame d’un couteau).  Vous pouvez faire des séparations avec du papier sulfurisé plié pour que ce soit bien rectangulaire. Vous pouvez aussi utiliser des moules à financiers, de petits cerclages rectangulaires ou au pire faire des petits tas sur une plaque… Laissez prendre 2 heures au réfrigérateur. (NOTE DE l’auteur : j’ai utilisé des moules à muffins en silicone)
*Pour le dessous au chocolat
Faites fondre les chocolats au micro-onde ou au bain-marie. Retournez doucement les barres de céréales fraîchement durcies et badigeonnez le dessous et les bords avec ce chocolat fondu. Laissez prendre au frais une bonne heure.
sundy_13